Vous êtes ici

Rallye Terre de Langres Haute Marne 2016

Du 25 au 26 juin 2016

Cuoq de retour sur la plus haute marche du podium!!!
Les principaux animateurs du championnat se retrouvent à Langres où ils sont accueillis par des conditions climatiques très pluvieuses qui contraignent les organisateurs à revoir le tracé des spéciales du samedi.
Maurin plante les premières banderilles dans les deux premiers chronos considérablement raccourcis. 
L'ES3, longue de près de 10km, est le théâtre d'un chamboulement en tête du rallye, Maurin perd beaucoup de temps en partant plusieurs fois à la faute, mais pour Margaillan c'est déjà la fin il sort de la route et abandonne.
Cuoq avec le scratch prend le leadership alors qu'on a noté la superbe 3ème place au scratch de Guillaume De Mevius 1er de la 208 Rally Cup.
Suite à cette spéciale Julien Maurin cravache pour refaire son retard, il est auteur de 5 meilleurs temps sur 6 et finit la journée à 8 secondes de la C4 WRC de Jean Marie Cuoq, ils devancent Arnaud Mordaq 3ème et leader du groupe N devant Jean Marc Falco 1er en R4.
Dimanche le pilote Citroën attaque la journée en signant les meilleurs temps de la 1ère boucle avec une vingtaine de secondes d'avance sur des routes à l'adhérence bien meilleure, le trio de tête reste inchangé.
Dans l'avant dernière spéciale Maurin claque un scratch pour l'honneur vu qu'il ne reprend que 6 secondes à Cuoq, Chieusse 4ème victime d'un tout droit voit Féraud et sa Xsara WRC revenir à moins d'une seconde, mais le pilote Citroën est en proie à une alerte de température d'eau.
Vainqueur de la dernière épreuve chronométrée Cuoq l'emporte devant Maurin et un excellent Mordacq 1er en groupe N, et pour les places d'honneur Cyril Féraud échoue pour 6 dixièmes face à Paul Chieusse alors que Jean Marc Falco prend la 6ème place et l'emporte en R4.

Dans la 208 Rally Cup, De Mevius finit la 1ère étape en tête en effectuant des temps canons devant tous les ténors il est même un temps 3ème au général avant de finir l'étape excellent 6ème avec 16 secondes d'avance sur Nil Solans et près de 40 secondes sur Patrick Magnou.
Le dimanche commence par un chamboulement avec les sorties de route des 2 premiers qui abandonnent, ils laissent la place à William Wagner qui a un petit matelas de 20 secondes d'avance sur Patrick Magnou.
A noter que le leader de la 208 Rally Cup Pepe Lopez, 6ème à l'issue de la 1ère journée, en proie à des problèmes moteur, est au ralenti; il finira à la 15ème place du Volant.
Le Belge Wagner passe la ligne d'arrivée en vainqueur et fait la bonne opération du rallye, il devance le Français Magnou et le Suisse Jérémie Toedtli.
Après ce rallye Wagner revient à 1 point du leader Pepe Lopez, tout est à refaire cela promet pour les prochaines manches.

En Citroên Racing Trophy, 11 concurents sont au départ prêts à en découdre.
Axel Garcia prend la tête suite à une contre performance de Rossel qui doit cravacher pour faire son retard et terminer la journée à une quinzaine de secondes.
Le dimanche Rossel passe en 1ère position au prix d'une attaque de tous les instants alors que Garcia lache du terrain suite à un tout droit.
Avant l'ultime spéciale Garcia est revenu à 2 secondes, mais il est pénalisé de 2 minutes 30 secondes pour avoir pointé en retard ce qui l'empêche de monter sur le podium.
Laurent Pellier finit second avec seulement une poignée de secondes d'avance sur Thierry Colney.

En VHC, Christophe Jacob prend la tête d'entrée et ne la lachera plus jusqu'à l'arrivée, il est d'ailleurs le meilleur performer avec 4 temps scratch.
Jenot auteur de 3 meilleurs temps mettra la pression sur le leader jusqu'au bout en échouant à un peu plus de 30 secondes.
L'Espagnol Alex Sabater complète le trio de Ford Escort aux avants postes mais il doit abandonner dans la 8 alors qu'il venait de prendre la 3ème place à Jean Luc Marteil et sa Visa 1000 pistes qui hérite du podium alors que Michel Tirabassi échoue à la 4ème place malgrè une belle remontée le dimanche sur des routes plus roulantes.
Une autre Visa 1000 pistes se mit en évidence, celle de Gérald Lonjard avec un scratch dans l'ES3 avant d'abandonner dans l'ES5 pour un problème mécanique, il était alors sur le podium.


Classement:

Scratch

1- Jean-Marie Cuoq / Marielle Grandemange Citroën C4 WRC
2- Julien Maurin / Olivier Ural Skoda Fabia R5
3- Arnaud Mordacq / Frédéric Vauclare Mitsubishi Lancer EVO 9


208 Rally Cup

1- William Wagner / Antoine Paque Peugeot 208 R2
2- Patrick Magnou / Benoit Manzo Peugeot 208 R2
3- Jérémie Toedtli / Alexandre Chioso Peugeot 208 R2

Citroën Racing Trophy

1- Yoann Rossel / Benoit Fulcrand Citroën DS3 R3T
2- Laurent Pellier / Benoit Neyret-Gigot Citroën DS3 R3T
3- Thierry Colney / Patrick Fortmann Citroën DS3 R3T

VHC

1- Christophe Jacob / Isabelle Regnier Ford Escort RS 2000 MKII
2- Pierre Jenot / Slo Ford Escort MKI
3- Jean-Luc Marteil / Alexandre Desquiret Citroën Visa 1000 Pistes


 

Galeries